Are you Alice ? de Ai Ninomiya et Ikumi Katagiri

Publié le 22 Juillet 2015

Are you Alice ? de Ai Ninomiya et Ikumi Katagiri

Enfin un manga de qualité sur Alice au pays des merveilles.

Titre: Are you Alice ?

Manga-ka: Ai Ninomiya (auteure) Ikumi Katagiri (dessinatrice)

Date de publication au japon: 2009

Statut de la série: En cours

Statut de ma lecture: En cours

Nombre de tomes parus au Japon: 11

Un jeune homme sans nom, sans but, et sans passé arrive au Pays des Merveilles. Il y rencontre le chat du Cheshire qui lui donne le nom « d'Alice ». Ce qu'Alice tout juste nommé ignore, c'est que ce nom fraîchement acquis s'accompagne de bien plus d'obligations et de tourments qu'il ne l'aurait imaginé dans un pays des Merveilles qui est bien loin de ce que son nom suggère...

Souvenez-vous, il y a longtemps de cela, à une époque où ce blog était encore actualisé régulièrement, je m'étais énervée sur « Alice au royaume de coeur » et son crime de lèse majesté envers l'univers de Lewis Carroll. Et à ce moment là, au milieu de mon énervement, j'avais mentionné « Are you Alice ? » en chef d'oeuvre absolu à opposer à la nullité crasse du manga critiqué. Seulement à l'époque, je n'avais lu qu'un seul tome (ou deux) de Are you Alice ?, et soyons francs, ça m'avait déjà traumatisé. Or, lorsque s'est posée la question pour moi de lire en japonais et que je suis rentrée dans ce book-off (au Japon) je me suis dis que ça vaudrait peut-être le coup de relire ce chef-d'oeuvre, sérieusement cette fois... Et je ne sais pas vraiment si je regrette cette décision ou non.

Masochisme livresque

Des mangas qui m'ont retourné, fait souffrir, fait pleurer, fait MAL. J'en ai lu un paquet. Que dis-je, j'en LIS un paquet. C'est même mon genre de manga favoris. Mais la vache, là, à quasiment chaque chapitre, je suis saisie de l'envie d'arrêter de lire pour de bon. Et en même temps, l'histoire est si bien ficelée et fascinante que je n'arrive pas à m'arrêter et lis à une vitesse inquiétante malgré mon niveau de japonais pourtant médiocre.

La souffrance est majoritairement psychologique, Are you Alice ? offre une galerie, qui semble ne jamais finir, de personnages torturés, détruits, fous, et, ou, ignobles. Et les auteures semblent prendre un malin plaisir à emmener leurs personnages toujours plus loin dans l'horreur.

Genre ce personnage qui a la vie la plus merdique de tout le manga. ;w;

Genre ce personnage qui a la vie la plus merdique de tout le manga. ;w;

Lewis Carroll serait fier

Et c'est exactement pour cela que Are you Alice ? Fonctionne en tant qu'hommage à l'oeuvre d'origine. Le personnage d'Alice se retrouvant dans Wonderland, malgré son changement de genre, est incroyablement fidèle au personnage d'origine dans le sens où c'est un être humain, avec des principes, une morale, et une certaine logique, qui se retrouve dans un monde qu'il ne comprends pas et qui sous une apparente cohérence est totalement absurde. Un monde violent, froid, faussement logique et où personne ne daigne répondre à ses interrogations.

Tous les personnages d'Are you Alice, s'ils ne sont pas exactement fidèles à ceux d'Alice au pays des merveilles sont tous intelligemment liés aux personnages qui les ont inspirés. Que ce soient par leurs capacités, leur rôle, ou leur personnalité.

Par ailleurs, le manga offre une réflexion très intéressante sur la création d'une histoire, sur ce qu'est un personnage et à quel moment s'opère la création, satisfaisant par la même mon goût immodéré des œuvres méta.

Oui on peut faire de la pub sans que ce soit débile

Contrairement à Alice au royaume de cœur, qui se reposait entièrement sur ses fans pour qu'ils recréent une histoire cohérente grâce à leur connaissance de l'oeuvre d'origine, et qui se servait des mécanismes de l'otome game mais n'accompagnaient jamais ce détournement des codes d'une véritable réflexion ; Are you Alice, qui est au départ un CD drama, est parfaitement cohérent et se suffit à lui-même. Par ailleurs, il reprend des codes du jeu vidéo, et rend visibles l'aspect artificiel de sa narration, mais l'intègre d'une manière absolument fascinante dans son œuvre et en tire une véritable réflexion.

Et en plus c'est un josei

Fait rare dans cette industrie, de ce que j'ai pu en voir, la scénariste et la manga-ka de Are you Alice ? sont toutes deux des femmes. Non pas que ça se ressente énormément dans leur travail final, mais ça fait toujours plaisir de voir une équipe d'artistes féminine.

Alice in Obata land

Le dessin d'Are you Alice ? Est assez fascinant. Il me faut avouer que je n'ai pas eu le même coup de cœur pour les dessins que mes amies, mais clairement, il remplit bien son rôle. Ikumi Katagiri a un style très beau et maîtrisé qui rappelle vaguement le trait de Takeshi Obata. Le design des personnages n'est pas extravagant mais incroyablement efficace. Ses personnages ont un vrai relief qui ne passe pas par un déluge d'accessoires, une couleur de cheveux extravagante, ou une tenue hyper cosplayable. Les décors sont un peu moins bons, mais l'histoire se centrant essentiellement sur les personnages ce n'est pas très important. Par ailleurs la mise en scène compense largement ce petit défaut.

Simple mais efficace

Simple mais efficace

Conclusion:

Une chose est certaine, les auteures d'Are you Alice ? ont lu l'oeuvre d'origine et ça se voit dans le résultat qui est un manga de qualité aussi bien scénaristiquement que graphiquement. Sommes-toutes, je ne regrette donc pas mon choix... Sauf quand le personnage de la Duchesse apparaît. ;w;

Rédigé par Nocturne

Publié dans #mangas psychologiques, #mangas raisonnablement gores

Repost 0
Commenter cet article